Obésités Mode d'Emploi : Apprendre à Vivre Ensemble (OMEAVE)
Association loi 1901 à but non lucratif

 
 
 

Les objectifs d'Obésités Mode d'Emploi : Apprendre à Vivre Ensemble (OMEAVE) sont :

 
Gérer un site internet portail d'informations complètes et objectives (sans jugement de valeur) sur les différentes formes d'obésité, et les manières de "vivre avec" ou de la combattre s'il y a lieu.
 
Aider les personnes concernées à entretenir ou retrouver une bonne santé physique et psychique par l'amélioration de l'estime de soi et la réconciliation avec son image,
 
Soutenir tous travaux de recherche visant à mieux comprendre les mécanismes de l'obésité et à apporter des réponses appropriées à chaque cas, et appuyer tous efforts des soignants conduisant à un meilleur accueil et une meilleure prise en charge des personnes concernées,
 
Encourager l'éducation du patient afin de permettre à chacun de faire des choix éclairés pour sa santé,
 
Travailler à la lutte contre toutes les discriminations, de manière solidaire avec les autres catégories de personnes discriminées.

Un symbole
Ce "pot de l'amitié" (friendship jar), dont les personnages se tiennent les bras en signe de solidarité), a une double valeur symbolique. La première, c'est la plus visible, celle de l'intention exprimée par l'artiste, un Indien Tohono O'odham, qui a façonné un objet traditionnel dans sa culture. Une nation indienne pour qui ces valeurs humaines d'entraide et de partage sont fondamentales. Mais le second symbole, c'est que les Tohono O'odham, qui sont aussi appelés Pima (un terme qu'ils réfutent  en raison des préjugés qu'il véhicule dans leur langue, voir les explications en anglais ici), selon qu'ils habitent en Arizona ou au Mexique, sont obèses ou minces, et forment une population étudiée par les chercheurs depuis 35 ans pour trouver les gènes de l'obésité et chercher des solutions de guérison. Un article de 2000 du journal Libération apporte un éclarage très pertinent sur cette problématique. Le site officiel des Indiens Tohono O'odham est là : http://www.tonation-nsn.gov.


Ce site est en cours de construction, mais très bientôt, vous y trouverez de nombreuses informations relatives aux problématiques de l'obésité et de la lutte contre la stigmatisation et toutes les formes de discriminations.
Si vous souhaitez nous joindre, vous pouvez nous envoyer un message par le formulaire de contact de notre webmaster, en cliquant ici et en choisissant la rubrique "Autre". Merci.


_______________________________________________________________________________________


Lundi 2 mai 2016 : un questionnaire sur le lien entre chirurgie bariatrique et image de soi Une universitaire vous propose de participer à un questionnaire sur l'image de soi à la suite d'une chirurgie de l'obésité (chirurgie bariatrique). C'est anonyme et vous êtes libres de vous exprimer, alors n'hésitez pas à cliquer sur ce lien pour répondre : https://fr.surveymonkey.com/r/RHHFKVB
Merci, ce travail a un rôle important dans la qualité du soutien aux personnes opérées.

16 avril 2016 : un article de la Voix du Nord sur l'association GRAPEOS L'association GRAPEOS accueille et soutien les personnes en situation d'obésité à Harnes et à Grenay, dans le département du Nord. Pour l'article, cliquez ici...
Et cliquez là pour le site de l'association avec toutes les informations.

Paris-Match le 15 avril 2016 : Le Pr Oppert souligne que l'alimentation n'est pas la seule cause de l'obésité Pour le Pr Oppert, chef du service de nutrition de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, il ne faut pas se limiter à considérer une alimentation trop riche et une activité physique insuffisante comme facteurs de l'obésité. La situation économique de la personne en situation d'obésité, le facteur psychologique et des éléments biologiques comme la flore bactérienne ont un rôle important. Pour en savoir plus, cliquez ici...

Dimanche 12 avril 2015 : La Course pour Tous de Carpe Diem (06/04/2015)L'association Carpe Diem organise une "course pour tous" ayant pour objectif de sensibiliser le public aux discriminations auquelles sont confrontées les personnes obèses, le dimanche 12 avril 2015 au Parc André Malrraux à Nanterre. Pour en savoir plus, cliquez ici... Et cliquez là pour voir l'affiche avec toutes les informations.

La grossophobie : racisme ou sexisme ? (avril 2015) Une loi vient d'être votée à l'Assemblée Nationale pour punir le délit d'incitation à la maigreur. A cette occasion, nombreux sont celles et ceux qui réfléchissent sur l'image inverse, celle de la personne obèse, souvent accusée d'être responsable de son poids. A lire cet intéressant article de Marie Donzel, en cliquant ici...

Donner des antibiotiques à un bébé pourrait compromette ses chances de conserver un poids équilibré (21/8/2014) Pour les personnes obèses, les antibiotiques seraient une arme à double tranchant : si d'un côté, ils permettent de lutter contre certaines infections, de l'autre, administrés à un très jeune âge (quelques mois), ils peuvent entraîner une modification durable voire définitive de la flore intestinale en tuant les bactéries qui servent à assimiler les aliments et à conserver un poids équilibré. L'article du Monde fait le lien avec l'élevage de bovins auxquels on administre des antiobiotiques pour les faire grossir...
Selon un des auteurs de l'étude, un chercheur d'une faculté de médecine de New York, "Nous pensons habituellement que l'obésité est une épidémie due en grande partie à un régime alimentaire pas sain et à un manque d'exercice, mais de plus en plus d'études suggèrent que c'est plus compliqué"... Une théorie que nous soutenons depuis très longtemps !
Pour en savoir plus, cliquez ici...


Vouloir perdre du poids avec un régime sans gluten ? Une mauvaise idée... (2/8/2014) Le magazine en ligne AuFéminin.com publie un article sur la dangerosité otentielle du régime sans gluten lorsqu'il est utilisé comme régime pour maigrir. En effet, ce type d'alimentation sans gluten est encouragé pour les personnes qui souffrent de la maladie coeliaque ou qui ont une intolérance avérée au gluten. Pour les autres, une alimentation strictement sans gluten prive ses pratiquan(e)ts de certains nutriments pourtant essentiels, et peut conduire à terme à des carences potentiellement dangereuses pour la santé.
Pour accéder à l'article, cliquez ici...

Des compléments alimentaires pour maigrir ? Dangereux, selon l'ANSES... (8/5//2014) L'Agence Nationale de sécurité sanitaire a reçu 18 signalements d'effets indésirables susceptibles d'être liés à la consommation de ces "pilules magiques" que sont les compléments alimentaires du marché de la minceur... D'une part parce que rien ne remplace une alimentation équilibrée, mais d'autre part parce que certains composants peuvent avoir des effets très néfastes sur la santé, par exemple la p-synéphrine, une substance contenue dans les agrumes, notamment dans l'écorce d'orange amère. Une dose trop élevée, soit supérieur à 20 mg/jour, peut provoquer "des effets cardiovasculaires, des atteintes hépatiques, une hyperphosphorémie et une atteinte neurologique", selon l'ANSES.
Pour accéder à l'article, cliquez ici...

I'm fat, beautiful and successful ! (27/4//2014) Photographe américaine renommée installée à Tucson (Arizona), Jade Beall a lancé un projet de développement de l'estime de soi par la photo appelé "A Beautiful Body Project". Sur l'article dont le lien figure ci-dessous, Jade explique (en anglais) son parcours de "ronde", et ce qui l'a incitée à crééer ce projet destiné à toutes catégories de personnes : jeunes et moins jeunes, accidentées de la vie, personnes obèses, etc. afin de les aider à reprendre un contact sain avec leur image et se réconcilier avec leur apparence.
Pour accéder à l'article, cliquez ici...



Peut-on être en situation d'obésité tout en ayant une bonne santé et des talents athlétiques ? La réponse en images ci-dessous. Cette vidéo est un extrait de l'émission britannique "Britain's got Talent" du 20 mai 2014, et la performance de la jeune femme - Emma Haslam, 27 ans -, a obtenu le vote à l'unanimité de la part des quatre juges... Pas besoin de maîtriser l'anglais pour admirer sa démonstration...
Il convient cependant de préciser qu'Emma est elle-même professeur de pole dance et qu'elle travailler à aider les femmes à reconstruire leur image d'elle-même à travers le canal de la danse.

En savoir plus en cliquant ici...



"Tu es trop gros" : des mots qui peuvent laisser des traces chez les enfants - 30/04/2014 Des chercheurs de l’Université de Los Angeles en Californie se sont penchés sur un aspect jusque là peu étudié de l’obésité : l’impact que peut avoir le fait d’être traitée de « grosse » sur une fillette de 10 ans.
Ils ont montré que cela augmente le risque d'obésité à l'âge adulte.
En savoir plus...

Une chanteuse lance une campagne de réconciliation avec l'image de soi - 22/04/2014La chanteuse américaine Mary Lambert, originaire de Seattle, nominée aux Grammy Awards 2014 et titulaire d'un MTV Video Music Award en 2013, lance la "body love campaign" pour aider les femmes rondes à accepter leur corps.
En savoir plus et participer...

Nouvelle découverte d'une cause de l'obésité - 31/03/2014L’Institut Pasteur de Lille (Pr Philippe Froguel), et l’Imperial College London se sont intéressés à la composition génétique de la salive, et ont démontré l'influence que la pauvreté en amylase de celle-ci peut avoir dans la digestion des sucres lents, et dans la prise de poids.
En savoir plus...

La neurobiologie peut-elle permettre de perdre ou de maintenir son poids ? (14/4//2014) Les chercheurs commencent à s'éloigner des théories obsolètes selon lesquelles tout n'est qu'une question de calories. Ils se penchent sur notre cerveau, et s'intéressent en particulier au circuit du plaisir, et aux récepteurs de la dopamine, si agréablement chatouillée par notre bouchée au chocolat préférée ou une petite assiette de frites accompagnée d'un coup de rouge. Or les personnes obèses, comme les personnes addictes à l'alcool ou les drogues, souffrent d'une diminution de ces récepteurs, ce qui entraîne une compulsion pour compenser le déficit en dopamine.
Pour accéder à l'article, cliquez ici...

Une découverte récente éclaire une cause importante de l'obésité - 28/10/2013 Un paradoxe pourrait bien avoir été résolu par les travaux du Professeur Sergueï Fetissov, de l'INSERM de Rouen : beaucoup de personnes obèses présentent un taux normal voire bas de l’hormone de la faim, la ghréline, mais mangent pourtant excessivement. Pourquoi ? Parce qu’ils possèdent des anticorps qui se lient à cette hormone et la préservent de la dégradation. Son effet devient donc plus durable et même à faible taux, elle donne de l'appétit.
En clair, cela veut dire qu'une personne obèse ne ressent pas la satiété, aussi mange-t-elle plus que les besoins nutritionnels classiques d'une personne. Ce n'est pas par gourmandise, c'est simplement parce qu'elle a réellement faim, et parce que cette faim, lorsqu'elle n'est pas satisfaite, entraîne des crampes parfois très douloureuses...
Lire l'article de Futura Sciences...
Lire le Communiqué de Presse de l'INSERM...

L'AFDET organisait un symposium sur "Image de soi et regard des autres" le 28/11/2013 L'AFDET (Association française pour le développement de l'éducation thérapeutique) a organisé un intéressant symposium sur le thème de l'image de soi et du regard des autres, en lien avec la problématique de l'obésité, mais également de l'alcoolisme au féminin.
Ce symposium a eu lieu le jeudi 28 novembre de 18h00 à 20h30 à la Faculté de Médecine de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, et s'adressait plus particulièrement aux médecins et aux professions médicales (psychologues, kinésithérapeutes, psychomotriciens, infirmiers, etc.) mais également aux sociologues, philosophes et à toutes professions concernées de près ou de loin par la question de l'estime de soi.
Un compte-rendu des interventions et des débats est disponible sur le site de l'AFDET.
En savoir plus...

Lutte contre le harcèlement à l'école Une campagne du Ministère de l'Education Nationale diffuse trois sports contre le harcèlement à l'école, dont un qui met en scène un adolescent obèse victime de moqueries. Plus d'informations...
Obésité et flore intestinale - 27/4/11 Le diagnostic de l'obésité pourrait être facilité par une découverte dans le domaine de la flore intestinale et qui expliquerait le "stockage" excessif des éléments nutritifs dans l'organisme, qui viendraient augmenter le tissu adipeux. . Lire l'article...

Le rapport ANSES sur la dangerosité des régimes restrictifs Plus d'actualité que jamais, ce rapport, dirigé par le Dr Jean-Michel Lecerf, de l'Institut Pasteur de Lille, souligne la dangerosité des régimes amaigrissants reposant sur la restriction alimentaire.
Télécharger le rapport.
et l'avis de l'ANSES.